Acouphanges

Coup de cœur Fnac – Octobre 2021

Sur le blog de L’instant des lecteurs

Extrait de la chronique  » Les Loulous, je ne peux que vous recommander cette pépite de monstruosité ! « Acouphanges » de Lou Valérie Vernet. Il s’insinue doucement dans votre tête, s’installe, prend possession de vous et telle une poupée de chiffon vous ne pouvez vous défaire de ses pages qui défilent aussi vite que possible… ».

Lien vers l’article de la Gazette du 95

Sur Fb le 06/10/2021 par Genevieve Montenon

Je ne vous cache pas que j’ai eu du mal à m’accrocher pour lire ce récit mais qu’en définitive je suis heureuse de l’avoir lu jusqu’au bout parce qu’un éventail de réponses plus incroyables les unes que les autres et provoquant de grandes émotions m’ont été données et que cette histoire est juste extra -ordinaire .
Acouphènes est assurément un thriller puisque tous les codes en sont respectés mais avec beaucoup de +++++! Mythologie , ésotérisme , ambiguïté , réalité , folie , manipulation ou réalité ?
Une histoire glauque , autour d’une adolescente de treize ans à peine . Une adolescente très particulière , une très jeune fille , forte et déterminée , mais qui semble suivre des « Guides » et possède une perception de l’univers peu commune . Le personnage d’Athèna a été bien sûr extrêmement travaillé par l’auteur ; il est extrêmement ambigu , très difficile à appréhender sauf à avoir l’esprit suffisamment ouvert pour admettre qu’il existe certaines choses et événements qui nous dépassent et nous dérangent et qui bien qu’étant inexplicables peuvent expliquer beaucoup de choses ! Lou Valérie Vernet nous fait vivre d’une plume forte et acérée un récit émotionnellement fort et extrêmement déstabilisant .

Lien vers le Blog Collectif POlar / chronique de nuit

Inclassable assurément mais tellement affuté par l’écriture pointilliste de l’auteure, ce récit fait appel à une large palette d’émotions, suscite notre empathie.

Lien vers Babelio : tous les coms en cliquant le lien

L’OVNI Lou Vernet a encore frappé avec ce dernier thriller certes psychologique mais inclassable.

Bon alors, vous allez le lire le dernier Vernet ?  Vous verrez bientôt on n’évoquera cette auteure que par son patronyme, signe de reconnaissance et de succès parce qu’elle le mérite bien et qu’elle n’en n’est vraiment pas loin, toute proche même…c’est ma voix intérieure qui me le susurre.

Totalement atypique, déroutant.

Une étrange traque que vous allez aimer adorer ou bien détester.

Lien sur Polarmaniaque

Un conte, une fable, une ode, comment dire, sous la forme d’un thriller à connotations à la fois fantasmagorique et poétisée ! Une écriture « extraordinaire » qui parvient sur le mode narratif JE à vous faire pénétrer dans le néo.cortex d’Athéna, une pré.ado de treize ans. Sous des dehors doucereux , c’est un violent réquisitoire sur le traitement actuel de ce qu’il est convenu d’appeler folie, c’est-à-dire plus précisément tous ceux ou celles qui ne sont pas dans la Norme ! Roussillon , Vaucluse, fabuleux village sur fond de paysages ocrés, un adulte est retrouvé tué d’un coup de poignard dans le dos, sa fille tétanisée au fond de la même pièce. Deux OPJ, Alice et Jules, héritent de l’affaire, apparemment limpide sauf que……….Athéna prend la tangente jusqu’à Paris où elle espère secrètement se noyer dans la masse. Mais elle va très vite prendre conscience que la Ville, ce n’est pas du tout l’univers qu’elle espèrait. Rattrapée par ses démons intérieurs, Papa Raph et PJ, dualité paternelle à visage de Janus, Athéna classe les gens en plusieurs dimensions, dont les 3 D, » la majorité, grossiers, égoistes, carrièristes, matérialistes, individualistes, esclaves de la matrice , pantins hypra dépendants de la matérialité. C’est le monde dominant du « moi je », de l’égo, du mental, de l’émotionnel, de la survie. » Autre extrait : » La bêtise est un ressort facilement manipulable, attiser le sceau de la justice sous le nez des flics à l’égard des populations immigrées n’a rien d’une victoire. » « Patriotes d’un pays qui les cadenasse à suivre l’unique voie qui propose toujours les mêmes choix, travailler, consommer, faire des enfants, mourir. » « Les 3 D m’auront au moins appris cela, mentir , c’est gagner ». Une merveille. Vifs remerciements à M+ éditions, à Marc Dutheil et Léa Mekersa, assistante de presse éditoriale.

 

Lien vers le blog Ma Folie Livresque

Acouphanges est un thriller psychologique atypique où l’atmosphère est étrange et sombre. La plume de Lou Valérie Vernet est incisive mais aussi pleine de poésie.

Lien vers le blog Beltrane (lit en) secret

Lire du Lou Vernet est en ce sens une expérience littéraire à part, un voyage au pays des mots et de la poésie. Ces mots qui sont parfois très durs dans cette histoire troublante et très noire mais adoucis par la maîtrise littéraire et le degré d’implication émotionnel de l’auteure.
La plume de Lou Vernet laquelle est toujours aussi affûtée. Acérée et poétique telle est l’écriture de cette auteure.
Sylvie Kowalski, « Le Polard dans tous ses éclats ».
C’est un roman noir intense comme un Death Wish Coffee où il faudrait rajouter une pointe de vanille et de piment pour obtenir un audacieux mélange. Ce mélange est inhabituel et prévaut surtout par l’écriture de l’auteure. Les émotions, les attitudes, les sentiments tout est finement disséqué. Ses personnages sont portraitisés, scannés pour en retenir que l’essentiel. Athéna parle à la première personne ce qui la rend vivante et laisse place à notre imagination pour deviner si elle est coupable de ce parricide car le suspens est tenu jusqu’au final !
Que sait-on de nos vies intérieures ? de nos vies antérieures ? Pour lire cette histoire il ne faut pas être un pur cartésien, il faut se laisser aller et suivre Athéna car outre ce crime horrible et savoir qui et pourquoi, Lou éveille nos sens, notre esprit. Ecouter, voir, regarder, sentir les signes autour de soi et pourquoi pas nous faire entendre le frémissement des anges….
Si j’ai capté votre attention et si vous voulez être un lecteur surpris cette histoire est faite pour vous !