Avis sur « La Toile aux alouettes » – Polar. Livre 1 : L’inclus

Fnac 26/12/2016 par Nathalie S : Polar à découvrir d’urgence
8/11/2016 Par Petit Charles sur Amazon. Révélation d’une plume remarquable
Nos faiblesses nous conduisent à croire que tout est possible. Lorsque l’espérance est exploitée à l’inverse du sens de vie, il en résulte obligatoirement un drame. Un roman que l’on peut considérer comme étant d’UTILITE PUBLIQUE, tant les ravages sur le net sont parfois destructeurs au possible. L’aspect du malsain peut s’y développer à outrance. Un scénario prêt pour ses propos sur la manipulation et ses conséquences, pour téléfilm d’une grande chaine publique. J’espère sans tarder, le plus tôt sera le mieux, que la profession concernée, saura mettre en œuvre ce scénario si explicite. Je pense en particulier comme un message à délivrer à notre jeunesse qui par manque d’expérience sont les plus vulnérables.
En tout cas on retrouve, là, trace et sens de ce qu’humanité veut dire, fragilité, sensibilité caractérisent ce roman. Une fois lu, une adhésion commune prend forme, rassembleuse sur ce point précis, et ça fait du bien de savoir, qu’encore, à notre époque si tourmentée, que l’essentiel de l’aspect humain transparaisse aussi clairement à la finale.
 J’ai vraiment aimé cette histoire qui fait monter l’intrigue à son rythme et nous mène à un dénouement particulièrement réussi ! La plume de Lou Vernet est agréable, facile à lire, bien qu’elle nous plonge dans le subconscient, le mal-être, les perversions de certaines personnes.
Elle pointe également les soucis d’internet, qui permet aux prédateurs en tous genres de chasser leurs victimes parmi les personnes fragiles véhiculant un passé tourmenté.
Le duo d’enquêteurs, composé d’un ex-flic étrange et dérangeant (mais que j’ai adoré), et de son ancien coéquipier (beaucoup plus ouvert), est excellent.
La première partie place les pièces sur l’échiquier et nous présente les protagonistes. La seconde partie est quant à elle la meilleure car elle nous fait suivre l’enquête. L’histoire prend alors un tour jubilatoire et beaucoup plus cadencé.
En tout cas, un roman que je vous conseille, je l’ai lu d’une traite et la chute ne m’a pas déçue, bien au contraire ! A découvrir ! 16.5/20
Joee le 31/10/2016 : SCOTCHEE : Clara nous entraîne dès les premières pages dans une atmosphère lourde, la toile se tisse et nous prend au piège!
La description des personnages et des lieux, le sens du détail, la justesse dans l’analyse des sentiments, l’originalité de l’intrigue (d’actualité), la richesse du vocabulaire, l’humour caustique, le style remarquable et propre à cette auteure, la sympathie éprouvée à l’encontre de ce duo de policiers » les concertistes » et une fin diabolique font de ce livre captivant un livre digne d’une adaptation sur grand écran et nous font espérer un tome 2 au plus vite!!!!
Sur facebook par Nei Gong, le 9/10/2016 avec Photo 🙂
La lecture de votre « Toile » est tout juste terminée…Entre F.Vargas,C.Bobin et une pointe d’ Audiard ? p174 : »Elle a dû perdre le coeur de sa beauté dans un regret amer ou une tristesse jamais consolée.Tirer un voile sur une lumière qui a dû la trahir bien avant d’avoir l âge d’en assumer les conséquences. » Sublime…Profondeur et douceur de ces deux concertistes..belle amitié.Portraits psychologiques et émotionnels hauts en couleurs,essorés jusqu’à leurs essences . Avec soin, vous plantez vos décors et personnages avec leurs intrigues intimes, celles de tous les jours, les petits suspenses de la vie qui peuvent rester des questions ouvertes ou pas..Il y a les intrigués et les intrigants…La suspens..ion , heureux équilibre dans le déséquilibre…Mais,parfois ça bascule !Clara et Domino en savent quelque chose…Et votre chute est incroyablement bien orchestrée! Renversant !On imagine aisément votre livre , adapté au cinéma où vos personnages seraient filmés de près , très près..avec la mise en avant de leurs puissances émotionnelles dans la retenue…un peu à la manière de Xavier Dolan . Merci pour ce beau voyage livresque ! p175  » Tu penses qu’elle a surfé d un peu trop près sur l illusion d un arc- en- ciel ?…….ouais , et nous aussi.. ». PS: Jébocouémé votre livre !

14556012_300491133666622_1800000590_n

14593572_300491240333278_168108294_n

Par mail le 02/10/2016 de MoniKa, joint avec une photo 🙂

« L’écriture soignée et exigeante captive immédiatement l’attention du lecteur, qui découvre progressivement l’intrigue policière habilement tissée par l’auteur. Lou Vernet surprend avec ce polar dont l’univers noir est plutôt inattendu pour celles et ceux qui connaissent ses autres livres. Cette fois-ci, il s’agit d’une mise en garde très actuelle à l’endroit des personnes qui croient au miroir aux alouettes et se laisseraient un peu trop facilement attirer par des individus mal intentionnés sévissant sur la Toile mondiale qu’est devenu Internet. Gare aux moments de fragilité et surtout ne pas confondre monde virtuel et réalité, sinon la piège se referme … La solution ? Déconnectez – vous, et lisez « La Toile aux alouettes » pour passer un agréable moment de frissons et de suspense ! Bravo Lou Vernet et vivement le tome 2 ! ».

monika

  • Un Arc-en-ciel et des ombres flottantes : Un polar rythmé, plein de suspens et d’humour. Un livre qui vous tient en éveil du premier mot jusqu’à la dernière ligne. Un premier roman policier qui j’espère deviendra populaire (et ce n’est pas un gros mot) tout comme les prochains à venir. Un OVBI (Objet Volant Bien Imaginé)… C’est TOP !!!

Il y a un an, j’ai lu votre livre. Il m’a enthousiasmé, tout comme le système de distribution. Mais qu’en est-il pour vous, cela vous a-t-il permis de dénicher un éditeur ?

J’avoue que je ne suis pas un grand lecteur de romans. Je tiens néanmoins, à vous donner mes impressions sur celui-ci. Sachant que chacun étant unique, je ne peux livrer que ce que j’ai ressenti et les réflexions qu’un « Arc en Ciel est des ombres flottantes » m’ont inspiré.
Ce livre m’a tenu en haleine tout du long. Son déroulement est vraiment  fascinant et son dénouement est déroutant, bluffant… En un mot génial.
Très bien écrite, cette histoire nous dévoile en détail l’influence négative que peuvent avoir certaines personnes sur des sujets innocents. Un détournement des valeurs auxquelles nous croyons. Avoir un idéal de vie, être « correct » et droit ne sont pas forcément des atouts à notre époque. Cette probité peut même nous pénaliser, si nous ne sommes pas sur nos gardes. Cette histoire nous fait prendre conscience que la société est une jungle. Nous sommes constamment manipulés.
Je trouve, par ailleurs que ce roman pourrait-être un excellent scénario pour un téléfilm. Il pourrait servir de support pour une mise en garde les effets pervers que peuvent engendrer Internet sur personnes non avisées et perdues.
Merci à Lou Vernet pour l’intensité et l’excellence de ce moment que j’ai passé à lire son roman. Que son nom soit enfin reconnu et que son livre soit publié et accessible auprès du grand public via une grande maison d’édition. Il ne peut pas en être autrement.
Je veux croire aux réussites que le VIE réserve parfois aux écrivains talentueux.

Un petit clic m’a fait découvrir ce livre ! Des personnages attachants : deux flics un peu bourrus, débordant de générosité, une Clara qui aurait pu se dire : l’envie de partir en live docteur est-ce que c’est grave ? et d’autres protagonistes  tels la Dame de Pique et Domino dont la perversité ne nous laisse pas de marbre !
Des descriptions ciselées, un style très personnel qui a du rythme comme on en cherche dans le polar ! De la noirceur et de la poésie, un mélange de feu et de glace ! Une intrigue telle  qu’on ne décroche pas du début à la fin ! Merci à Lou de nous avoir fait partager ce voyage aux confins de la folie avec un dénouement totalement bluffant !

Dommage qu’il ne soit pas en vente dans toutes les bonnes librairies comme on dit ! J’espère qu’on y trouvera le prochain !!!

j’ai fini votre livre … et j’avoue qu’il m’a bien plu … une belle écriture,un style parfait, une intrigue qui m’a tenue en haleine jusqu’a la fin comme une envie de ne pas le lâcher … obliger d’aller jusqu’au bout
Bravo Lou quel talent … votre livre mériterai être en tête de gondole dans toutes les librairies. et je le verrai bien finir dans les mains d’un réalisateur de cinéma …

 

Un livre surprenant et haletant. Un récit inclassable, même s’il est présenté comme un policier. Certes, comme un bon policier, il est déroutant et il est difficile à lâcher. Cependant, aucune trace de violence. Celle-ci se retrouve plutôt dans la description, toujours pertinente et bien observée de notre société.

Il est superflu de préciser que Lou Vernet a du style, ou plutôt des styles. Oscillant entre l’argot, le lyrisme, les phrases courtes et de plus longues qui contribuent à donner du rythme. Par ailleurs, le livre est bien construit, allantcrechendo  jusqu’au dénouement surprenant. Vraiment un ouvrage hors normes et ça fait du bien dans un paysage littéraire assez conventionnel. Un cadeau à offrir, il est toujours agréable de faire plaisir.

J’ai suivi mon conseil et je l’ai « fait tourner ». Il semble qu’il touche tous les publics de 20 à 80 ans… Lecteurs de polars ou de romans plus « traditionnels ». Tous ont été emportés par l’intrigue, « bluffés » par le style, séduits par « l’architecture », surpris par la fin… Bref, un livre qui ne laisse personne indifférent.

Je souhaite, à l’instar de ses nombreux lecteurs, que Lou Vernet connaisse le succès et nous propose rapidement un nouvel ouvrage.

Salut Lou

J’ai lu ton bouquin, il m’a plongé dans un monde que je n’avais guère envie de découvrir, celui de la perversité…, mais il y a l’autre face, celui de ces deux acolytes qui sont des flics marginaux et finalement qui sont des héros.

C’est un bon suspense, mené tambour battant, qui décrit vraiment très bien ces milieux, bravo pour tout cela, et qui a une certaine poésie, par moment.

Alors pour tout ça, je te félicite, même si, comme tu devais t’en douter, ce n’est pas ma tasse de thé au départ ! Laurence

beaucoup de suspens dans ce polar, on dévore les pages et  j’ai été particulièrement touchée par votre connaissance de l’âme humaine et vous avez le talent de nous la faire partager.

Tout à fait bluffant!
Vous prenez un risque, celui d’être surpris.
Emporté par la curiosité, rattrapé par l’intrigue.. à lire pour rester en haleine. je l’ai dévoré et c’est peu dire
Merci lou pour ce bon moment
ingrid

Lou, j’ai lu avec grand plaisir ce livre et quelques questions me sont venues à l’esprit :

  • Les personnages sont ils inspirés de vos rencontres ? Les traits de caractères sont extrêmement bien décrits et réels pour ne pas être imaginés.
  • Connaissez-vous Karine Giebel ? je trouve que vos livres sont construits de la même façon. Une intrigue menée d’histoires parallèles qui se succèdent d’un chapitre à l’autre jusqu’au dénouement qui dans votre livre est totalement imprévisible.

J’aime beaucoup vous lire, votre livre montrent que vous avez une grande sensibilité, une fine perception de la vie et des personnes qui nous entourent…
Voila en quelques mots maladroits ce que je voulais vous faire partager. Je ne suis pas une grande littéraire et ne l’ai jamais été mais je reste admirative des gens qui savent par l’écriture traduire leur imagination, leurs observations …..
Je vous souhaite de poursuivre le chemin qui est le votre et qui je l’espère vous emmènera vers de nouveaux romans pour le plus grand plaisir de vos lecteurs.

J’ai enfin fini ton livre….et j’avoue que personne n’aurait du me déranger ce jour là…..très belle écriture made in France, ce qui est rare de nos jours….un style unique et pure qui amène à une intrigue qui m’a tenue en haleine et plus car c’est un livre où l’on est obligé d’aller jusqu’au bout … sans le lâcher !…Je l’ imagine bien en représentation ciné….j’ imagine bien les acteurs….En tout cas sincèrement : du talent ! Et ça vaut mieux que du Musso ou Levy en tête de gondole …. il faudrait que les éditeurs se réveillent un peu….marre de la daube en roman…. c’est ma critique. Alexine.

Très bon roman dont j’ai beaucoup apprécié le style d’écriture. On est prit dans l’histoire dès le début et on a du mal lâcher le livre.
La fin est à la hauteur de l’intrigue.
Je le recommande vivement à tous les passionnés de polars.

Un nouvel avis de lectrice reçu par mail le 3 Sept :
Bonjour Lou, Nous nous sommes rencontrés à la forêt aux livres dimanche dernier. Bon voilà j’ai lu votre livre et comme je vous l’avais promis, je vous laisse mon modeste avis de  lectrice…J’ai vraiment aimé, une histoire très prenante et très bien construite, une belle intrigue…et le final est étonnant….
La première partie est plutôt longue pour un polar (ou généralement il y a déjà 3 morts en 10 pages lol) mais on se prend au jeu, on s’attache très vite à Clara. On veut savoir quel sort elle réserve à cette fameuse dame de pique lol

Mais ensuite l’on rentre dans le vif du sujet, ou tout s’enchaîne rapidement jusqu’au dénouement totalement imprévisible.

Au final, pour moi c un très bon roman. Stephanie.

 

Soumis par lou vernet le mer, 03/09/2014 – 11:19

Reçu par mail hier, mardi 2 septembre, d’une lectrice de Nantes :

«  »Un arc-en-ciel et des ombres flottantes », c’est un polarc-en-ciel, que j’ai lu avec beaucoup de plaisir. J’ai bien ri, je me suis délectée d’un style facétieux et intelligent, vaguement insolent, tranquillement rock n’roll. Le voyage à l’intérieur des cerveaux des personnages, rangés ou dérangés, est plein de surprises. A suivre, cette jeune auteure « prometteuse, jusque sur les sentiers de randonnée qu’elle fréquente quand elle n’écrit pas. ». A.D.

 

Reçu par mail, début juillet, ce commentaire de l’écrivaine Victoria Horton, rencontré lors du salon de Sablé-sur-Livres et qui avait attendu d’avoir la version papier pour rencontrer mon écriture.
Je vous le livre en copier coller, profondément touchée de tant de transparence et de sincèrité.
Bon alors voilà, je l’ai lu, ce livre et je vous avais, ou m’étais, promis de vous dire mon ressenti.
Attention, c’est l’aînée qui parle, j’assume !
Pour moi, ça tient la route. C’est superbement construit, une belle progression dans l’intrigue, un habile semage d’indices, un arrière-plan social qui m’a intéressée, des personnages attachants. C’est un bon roman. En plus c’est vraiment une histoire d’aujourd’hui, le coup du blog avec le forum merdique est vraiment vraiment bien vu.

Je suis moins convaincue, mais ça ça se discute, et puis c’était votre choix, par la double aventure. Zut, je m’exprime mal, je veux dire que j’ai suivi avec moins d’intérêt le couple parallèle Carpe et Virgule, je n’ai pas très bien compris l’histoire de l’Inclus et des cigarettes, et surtout comment ils sentent qu’il y a un gros problème, je trouve que ça, ça pouvait être amené de manière plus forte. Et aussi peut-être plus rapide, c’est un peu long avant le déclenchement, pour moi.

Vous voyez, je dis tout comme je le pense, c’est ma façon de dire que je vous prends au sérieux.

vous avez de très belles trouvailles un peu partout, des rencontres de mots inattendues, et, ce qui est rare, très rare, aucun goût pour les clichés.

j’ai relevé (déformation professionnelle d’ancienne prof, on ne se refait pas) des coquilles et des fautes d’orthographe qu’un bon éditeur n’aurait pas laissé passer, c’est dommage. Quand même, ce n’est pas seulement l’ancienne prof qui parle ici, un bon texte, c’est aussi un texte soigné jusque dans ces détails, qui donnent un gage de sérieux à l’ensemble.

Ah oui, j’allais oublier ! j’ai trouvé absolument magnifique la scène du viol p 187 à 189. On dit toujours que ce genre de scène est difficile à écrire sans tomber dans toutes sortes de pièges, vous les avez tous évités, c’est vraiment la classe.

voilà, écrivez-nous encore de belles choses

amitié, victoria

Un nouveau commentaire reçu par mail aujourd’hui : je vous le livre tel quel :
Je viens de finir votre roman… Terrible, magnifiquement écrit et d’une profondeur impressionnante ! La conscience de la douleur, la connaissance de la complexité de l’humain est boulversante. Ce livre est pour moi  roman de grande, immense, sensibilité. Le noir est intense, la lumière aussi… Le coeur du regard sur la vie se pose avec force au creux de toutes les énigmes affolantes et dérives tragiques !!! Bel écrivain merci !!! Petit regret sur quelques coquilles d’orthographe, et parfois l’usage un peu soutenu de l’expression « au final »… le verbe buter qui vient souvent… Voilà pour la critique ! Et ce roman n’est pas spécialement policier, il est spécialement grand !!! Merci, H.

Je me suis plongée dans le livre, et dès les premières pages le ton était donné…
Plus les pages avançaient et plus on avait envie de connaître la suite.
Qui n’a pas rêvé un jour de tout envoyer valser, d’oser dire à ceux qui nous terrorise de leur méchanceté, tout le bien que l’on pense d’eux ? Qui a le cran de donné sa démission d’un travail « alimentaire » sans se soucier du lendemain.
Faut-il trouver un guide pour s’en donner le courage ?
Mais attention où l’on met les pieds, car parfois on risque de se retrouver encore plus mal que bien…
J’ai dévoré l’histoire en une après midi. Je ne suis pas une critique littéraire. Je ne suis pas une spécialiste, juste quelqu’un qui adore lire, et si je n’arrive pas à rentrer dans l’histoire, je ne peux me forcer à aller jusqu’au bout.
Et si j’ai aimé le livre, c’est parce qu’il parle vrai, et que cette histoire pourrait arriver à bon nombre d’entre nous, avec nos souffrances que nous trainons derrière nous et qui nous empêchent d’avancer…
De plus Le suspens demeure jusque dans les dernières pages… mais je vous laisse lire ce livre pour le découvrir…
Cathelino

Belle écriture: petites phrases ciselées, incisives au rythme tendu. Un texte percutant avec des accents poétiques et des raccourcis qui lancent, relancent et tendent l’attention du lecteur. Belle écriture, vraiment.
MF

Un polar prenant, lu d’une traite ! Mille et une hypothèses (erronées bien sûr…) se sont échafaudées dans ma tête avant d’arriver au dénouement final. Merci pour cette lecture ! Une seule question à l’auteur : à quand la suite des enquêtes des concertistes ? Un coup de coeur pour ce duo de personnages bien campés et aux personnalités attachantes.
Et j’imagine aisément une transposition en série TV, bien noire et bien efficace comme on sait les fairemaintenant…

 Les apparences ne sont que ce qu’elles sont et souvent trompeuses. Même si ce livre contient quelques ingrédients du roman policier, je crois qu’il serait dommage de le considérer comme tel. On s’attache aux personnages troublants, attachants, voire inquiétants, on est accroché par le récit, mais Il faut le lire comme un Roman, une longue nouvelle et vous ne serez pas déçu…….

Une écriture dynamique, à la fois chirurgicale et empreinte de poésie. Un scénario très bien construit et maintenant le suspense avec une efficacité remarquable. C’est tout simplement du beau travail….

Palpitant, haletant, passionnant… Un récit qui se met gentiment en place pour encore mieux nous emmener au coeur d’une histoire qui marque au fer rouge

Soumis par Cristal83 le jeu, 27/03/2014 – 20:39

Un bon polar, pas facile à lacher une fois commencé… Très bonne recommandation de Kitou!!
Merci pour cette lecture. Christine

Je ne suis pas arrivé à vous par hasard, mais après lecture de votre roman, je comprends pourquoi Kitou m’a conseillé vivement de le lire!
Tous les ingrédients sont là pour fare naitre le suspens à ce genre d’ouvrage.
Des heros attachants dans leurs propres mysteres, pret à defendre la veuve et l’orphelin, la victime idéale auquelle on s’identifie aisément, un monstre au double visage!
Une question, comment votre imagination vous a amené à trouver cette chute originale?
Cela meriterait de creuser encore plus la psychologie des personnages avant de livrer la solution!
Cela me semble bien parti!
Alors merci a vous de ce on moment de lecture, Grand merci a Kitou qui m’a fait vous découvrir comme elle merite de l’être et au plaisir de découvrir vos prochains écrits!
Bien à vous, Lou,
Cordialement, Bernard.

Une belle couverture qui mérite qu’on s’y arrête surtout s’il m’est conseillé par ma cousine Kitou !
Voilà je viens de le charger sur mon iPad pour l’emmener avec moi en vacances de ski… La vie est belle comme un arc-en-ciel !
Lili

Bravo pour ce polar au denouement inattendu et aux aux personnages attachants. Style tres agreable. Un vrai bonheur. Bonne chance, je ne manquerai pas votreprochain volume. Une suite pour la Carpe ?

On m’en avait parlé et je ne suis pas déçue,  loin de là. J’ai été captivée par le roman. Le style, l’histoire, les personnages. .. Je me suis attachée à La Virgule et à La Carpe, à leur relation. Maintenant, je n’attends plus qu’une chose : la suite de leurs aventures. Et donc du prochain polar de Lou Vernet ! Merci et bravo. VICKY

Le polar n’était pas mon monde jusqu’à ce que j’entre dans l’univers de Clara.Quel choc !
Les heures ont défilé, j’étais captivée. J’ai dévoré les pages dans l’ombre de « La Carpe » jusqu’au dénouement, si inattendu !
L’écriture est puissante, le style magistral, les personnages sont ciselés, l’intrigue vous tient en haleine, l’exploration de l’âme humaine est si réaliste ! Un vrai bijou !!
J’ai lu d’une traite et j’en redemande !
C’est juste impensable que ce livre ne séduise pas un éditeur tant il séduit ses lecteurs…..

Bravissimo très chère Lou pour ce polar, bien ficelé comme un beau rôti !
Il trône sur mon chevet, accompagnant ce moment privilégié de la dernière lecture de la journée.
Je fais durer le plaisir et savoure chaque soir un nouveau moment du suspens que tu entretiens si bien.
Ravie d’avoir fait partie des privilégié(e)s qui te découvrent en wonder-polar-woman !

Bravo pour ce très bon polar !! Les personnages sont attachants, l’histoire très bien écrite et la chute hyper étonnante !! Je ne m’y attendais pas du tout !! Je suis contente de voir que les commentaires sont positifs, ce livre le vaut largement !! J’espère que ce manuscrit sera édité, je ne voudrais pas lire le prochain sur mon ordinateur !!

Lorsque j’ai rédigé mon 1er commentaire je n’avais lu que 70 pages et étais déjà conquise, je l’ai repris cet après-midi et lu d’une traite jusqu’à la fin en perdant conscience de tout ce qui m’entourait. Quel choc, ce roman est d’une puissance, l’intrigue, les personnages, la narration, le style à la fois cru et poétique, l’histoire, celle du roman, des personnages, très fouillée.
Je suis encore avec Clara, la virgule, la carpe … et je pense qu’ils vont me tenir compagnie encore un bout de temps.
Merci beaucoup pour cette perle, ce premier roman est une réusssite et en appelle un autre, vite s’il te plait Lou.

J’ai adoré ! Impossible de lacher le livre une fois commencé. Les personnages sont bien campés, l’atmosphère est angoissante : un vrai polard ! A quand le prochain ?

Que dire ? Difficile de trouver les mots justes après tant d’émotion…Ai lu ce petit bijou 2 fois d’abord en le dévorant pour connaître le dénouement puis en prenant le temps de peser tous les mots…Incisifs, précis, efficaces, un grand auteur !!!! De la dentelle♥ Je ne peux imaginer qu’il ne soit pas publié parce que si je dois le lire une 3ème fois sur mon smartphone, je craaaaaaaaque. Bravo Lou, hâte de lire le prochain:-)

J’ai commencé ton livre hier soir et dès les 1ères pages j’ai senti que j’allais aimer. Captivant, palpitant, énigmatique, poétique … les superlatifs me manquent pour exprimer ce que je ressens déjà et je n’en suis qu’au début.
La tournure des phrases, les descriptions si imagées des personnages, des situations font que l’on a envie de prendre son temps, surtout ne pas survoler les mots, au contraire les savourer, s’y attarder même si l’on a hâte de connaître la suite.
Vivement ce soir que je retrouve Clara.
A bientôt pour la suite de mes impressions.
Merci Lou

Un très bon polar qui m’a fait passé une nuit blanche …c’est très rare !!
Une intrigue , des personnages qui en font une histoire palpitante du début à la fin.
Et que dire de l’écriture … UN ENCHANTEMENT …
Merci de m’avoir donné l’occasion de lire un si bon livre , qui a toutes les qualités requises pour etre édité !
Bravo et au plaisir de vous lire à nouveau …

Impossible de lever le nez  de ce livre, d’ôter les lunettes et de quitter le PC…  Une histoire qui m’a tenu en haleine du début à la fin… Une fin  totalement inattendue… Merciiii pour ce très bon polar, qui m’a fait palpiter le coeur, maintenu en éveil… Ce livre est indéniablement excellent !
Au prochain….
Dans l’attente….
Que vaut la vie sans bulle !!!!

Bravo Lou
Ton bouquin je ne l’ai pas laché de la journée et presque lu d’une seule traite. Une exceptionnel histoire, passionnante, bien construite, bien écrite. Tu domines vraiment bien le sujet et ton polar n’a rien à envier aux meilleurs du genre. Continue de nous surprendre !!

Je viens de terminer. Merci Lou d’avoir inventé cette histoire pour nous tes lecteurs. J’ai trouvé dans ce livre tout ce que j’aime dans un vrai polar. Une intrigue qui nous tient en haleine et qui tient également la route, des personnages écorchés vifs, une exploration de l’âme humaine dans tout ce qu’elle peut comporter de tordu. Chaque personnage est un reflet de notre société, de la concierge au voisin, en passant par la mère Bravo, les collègues, la cheftaine, l’amant et sa femme, j’en passe et des meilleurs. Lou n’a rien laisssé de côté, tout y passe, le bon comme le mauvais avec une faculté d’analyse d’une profondeur incroyable. Nous embarquons en suivant les méandres de l’esprit de chaque personnage, du plus inoffensif au plus pervers. Quelle magnifique fresque dont nous sommes tous les figurants. Et que dire de la poésie, du choix des mots, de la maîtrise de la langue avec laquelle Lou joue pour nous dépeindre une simple atmosphère jusqu’à ce que l’on en soit partie intégrante. Là, tout de suite, dan smon canapé, je suis à la maison de bois au bord du lac et je vais y rester un peu avant d’attaquer un nouveau livre. c’est toujours ainsi que je procède. J’attendrai que les étoiles aient terminé leur bain…
et ne dis pas merci…c’est moi

je m’oblige à lacher le livre car mes yeux fatiguent. Quel dommage que mon corps me laisse ainsi tomber…Au début j’ai lu vite et maintenant je prends mon temps car je ne veux pas en sortir. C’est vraiment du bon polar, du vrai, sans faux-semblant, sans chichis. on y est et Dieu sait que je suis difficile en matière de polar. Obligée d’attendre à demain pour connaître la suite; Hélas il ne me reste que quarante pages…demain je serai obligée de quitter ce monde inventé par Lou, alors je vais prendre mon temps. en résumé, j’aime tout

Les premières fois sont souvent les plus belles; pour un premier polar vous m’ avez donné beaucoup de plaisir!
Merci d’ avoir si bien tenue l’ intrigue au point de vous lire sans en vouloir l’ interruption;  tourner les pages de plus plus vite; rentrer dans vos personnages aux profils qui me parlaient toujours plus.
Votre style vif, précis, poétique à la fois et si contemporain dans votre genre m’ a séduit.
Merci de votre singularité.
Avez-vous écrit déjà des nouvelles? Le genre devrait aussi vous convenir..
Votre mère, à qui vous dédiez le livre doit être fière de vous.

Un polar qui nous laisse sans voix…. des personnages redoutés et redoutables… une description mystérieuse… un suspens intriguant…. une poésie déstabilisante…
Je finis à l’instant la première partie et reste scotchée !
Comment rester de bois sur un livre de cette qualité !
Je reviendrai fin deuxième partie… qu’une hâte reprendre cette lecture !
Merciii à l’auteur de nous entraîner… je ne sais dans quelle sombre histoire…
Il est certain que ce titre « Un arc en ciel et des ombres flottantes » j’en découvrirai le sens…….

ouahou; Moi j’avais juste téléchargé par amitié, voyez-vous…et là j’en suis à la page 65 et suis obligée d’arreter pour vaquer à mes occupations; J’ai bien dit OBLIGEE! c’est un livre à lire d’une traite. on ne veut pas en sortir, on veut savoir. Et l’écriture ! je suis comblée et je reviendrai en parler dès que j’aurai terminé (à regret) ma lecture…

Petit message pour l’auteure : Bonsoir, j’ai commencé votre livre aujourd’hui et les 11 premiers chapitres m’ont déjà captivés. Le lecteur peut facilement s’identifier à Clara et s’inquiète rapidement pour elle. Les questions fusent au fur à mesure de la lecture, et j’aime beaucoup les silences subtiles sur son passé, le fait d’en dire à la fois trop et pas assez ! Comment vous est venu l’idée conductrice de votre roman ? Parmi vos romans le polar est-il le genre le plus représenté ? Avez-vous utilisé des procédés d’écriture différents ?

Un bon polar: du suspens, un mystère qui se dévoile peu à peu, des personnages travaillés et pour ne rien gâter, un livre bien écrit. On ne comprend le titre du livre qu’à la toute fin.
Je recommande chaleureusement ce livre qui plaira à tous les amateurs de polars!

Un polar haletant avec un suspense bien maintenu. Les personnages sont bien dessinés dans leur personnalité avec des émotions fortes.

Un polar efficace au niveau du suspense et de l’intrigue ; le style d’écriture est très agréable et la construction alternant le point de vue des personnages rend la lecture dynamique.
L’atmosphère mêle le poétique au sordide, le pragmatique au rêve et forme un ensemble prenant.

Très bon roman même si quelques passages en font un polar « pour adultes », par la violence de certaines scènes.